L'équipe d'acupuncteurs

Jacques Hébert Ac    Guy Séguin Ac    Julie Graton Ac   Marjorie Bazinet Ac


Jacques Hébert



Expérience, multiples formations continues
et esprit de recherche à votre service

Natif de Saint-Jérôme, j’ai gradué du Collège d’acupuncture du Québec en 1974 et, depuis, je pratique l’acupuncture. Un baccalauréat ès arts (cours classique) ainsi qu’un baccalauréat en diététique et nutrition de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal m’ont bien préparé à la pratique de cette science qu’est l’acupuncture :

 Puisant dans plus de 1000 heures de séminaires de formation continue en acupuncture, j’ai développé une pratique d’acupuncture novatrice. Je vais ainsi puiser dans différentes approches de l’acupuncture pour vous aider :

  • Acupuncture selon la médecine traditionnelle chinoise
  • Acupuncture japonaise selon l’approche palpatoire de Kiiko Matsumoto (plus de 300 heures de formation)
  • Acupuncture selon l’énergétique des systèmes vivants du Dr Maurice Mussat (plus de 200 heures de formation)
  • Musculo squelettique avec les points-détente (trigger)
  • Auriculo-médecine (acupuncture par l’oreille)
  • Acupuncture selon maître Tung (approche transmise secrètement dans la famille Tung pendant plus de 300 ans et récemment rendue accessible aux acupuncteurs)
  • Utilisation du laser en acupuncture

De plus, d’autres formations m’ont permis de me perfectionner en :

  • Gynécologie et obstétrique
  • Musculo-squelettique
  • Pathologies digestive, nerveuse, respiratoire, urinaire, cardiaque…

Depuis 2007, j’ai senti le besoin de transmettre mon approche. C’est ainsi que d’autres acupuncteurs se sont joints à ma clinique. J’ai pu les initier à certaines de mes approches et chacun a pu développer son potentiel selon ses affinités propres. Nous misons sur l’entraide mutuelle par le partage de nos expériences cliniques et ce, pour le plus grand bien de nos patients.

Approche palpatoire

Lors du traitement, je palpe certaines régions du corps à la recherche de points sensibles qui peuvent être reliés aux symptômes du patient. En répertoriant ces points sensibles à la pression, je suis alors en mesure de faire un choix plus judicieux des méridiens et des points d’acupuncture à traiter. Par cette approche basée sur la palpation, je veux vous faire profiter de la formation continue que je poursuis depuis 1990 avec Kiiko Matsumoto. Auprès de cette acupunctrice japonaise de renommée internationale, j'ai accumulé plus de 300 heures de formation clinique. J'ai aussi dispensé des ateliers sur cette approche à des acupuncteurs québécois afin de les initier à la méthode innovatrice de Kiiko Matsumoto. L’approche de maître Tung me permet de sélectionner des points dont l’efficacité est souvent surprenante. Par exemple, un point près du pouce qui diminue rapidement l’inflammation et la douleur d’une entorse à la cheville.


Guy Séguin

Ma pratique de l’acupuncture :
fruit d’une recherche rigoureuse que j’ai toujours appliquée dans toutes les sphères de ma vie.

Après ma graduation comme acupuncteur en 2004, je pars en Asie pour un voyage de huit mois. J’approfondis ma pratique du yoga en Inde, j’explore l’acupuncture au Vietnam auprès du chef du département d’acupuncture dans un hôpital d’Hanoi et je fais une retraite dans les montagnes de l’Himalaya. De nature, je suis un explorateur et c’est ce qui m’a conduit à l’acupuncture.

C’est ainsi que ma formation musicale au Conservatoire de musique a raffiné mon côté chercheur méthodique et rigoureux. Mes années comme musicien professionnel ont été  l’occasion de travailler en équipe, de parfaire la connaissance de mon instrument, d’explorer et de créer de nouveaux chemins musicaux. Ces expériences sont aujourd’hui appliquées à ma profession d’acupuncteur.

Quinze années à explorer le corps humain à travers la pratique du yoga m’ont aussi amené à être un meilleur acupuncteur. C’est un plus lorsque j’examine mes patients à la quête de blocages qui entravent la libre circulation de l’énergie dans leur corps.

Après quelques années de pratique de l’acupuncture dans les Laurentides et des études en herboristerie, je fais la connaissance de l’acupuncteur Jacques Hébert. Rencontre fructueuse : ce dernier devient mon mentor. Il m’initie à diverses approches d’acupuncture qui ne font pas partie de la formation habituellement  dispensée dans les écoles d’acupuncture: approche japonaise selon l’acupunctrice Kiiko Matsumoto, l’approche du médecin acupuncteur Dr Maurice Mussat, l’approche de maître Tung et l’utilisation des points-détente (points Trigger). Mon ouverture d’esprit, mon côté explorateur et ma curiosité scientifique me permettent  d’intégrer rapidement et efficacement ces diverses visions de l’acupuncture et ainsi de développer mon propre style d’acupuncture.

J’ai le sens de l’écoute et je suis une personne passionnée; cela se manifeste auprès de mes patients. J’explore avec minutie, rigueur et professionnalisme mes patients à la recherche du meilleur traitement possible. Pour ce, je n’hésite pas à puiser dans la bibliothèque bien garnie  de la Clinique d’acupuncture Jacques Hébert et à échanger avec les acupuncteurs de l’équipe. J’apprécie énormément le travail en équipe avec les acupuncteurs de cette clinique. Un beau climat d’entraide et de recherche y règnent et ce sont nos patients qui en profitent.

Mon plus grand désir? Redonner ce que la vie m’a si généreusement donné.

Formations :
Gradué en 2004, Cégep de Rosemont, acupuncture traditionnelle
Éthique et tenue de dossier, formation continue O.A.Q., 2004
Acupuncture japonaise avec Kiiko Matsumoto, 2009
Approche de maître Tung : auprès du Dr Michael Chung, 2011




Julie Graton


Mon plus grand désir :

être efficace pour le bien-être physique et psychique de nos patients.

 Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été intéressée par l'être humain. Son dynamisme et sa complexité font en sorte que chaque personne est unique et rend son étude passionnante. Cette passion m'a amenée à compléter un baccalauréat en psychologie ainsi qu'une maîtrise en travail social. J'ai ensuite travaillé plusieurs années en intervention au sein d'organismes gouvernementaux et communautaires. J'ai alors développé un style d'intervention qui favorise l’utilisation des ressources du milieu et le travail d’équipe. J'ai observé que cette approche était très efficace dans l’obtention d’un bien-être psychique.

Lors de cette période, après plusieurs années de travail auprès de cette clientèle, je remarque alors qu'une dimension manque à mon intervention. J’ai des outils me permettant d'alléger leur souffrance psychologique mais sans impact direct sur leur bien-être physique. Je veux être davantage efficace. C'est lors d'un séjour en Californie où je côtoie des acupuncteurs que je découvre la médecine traditionnelle chinoise. Cette dernière favorise une vision globale de la santé incluant la dimension physique ainsi que psychologique. Je découvre enfin une approche qui m’apparaît efficace et qui inclut toutes les dimensions de l’être humain!

Dans cet élan, je reviens au Québec, j’étudie en acupuncture au Collège de Rosemont et j’accomplis ensuite un stage en Chine dans un hôpital de médecine traditionnelle chinoise.

Ma pratique en acupuncture est teintée de toutes ces expériences passées. J’ai un intérêt particulier pour les problèmes de nature psychique comme l’insomnie, le stress, et l’anxiété. D'un autre côté, traiter les problèmes physiques me passionne autant car il faut tenir compte du fait que chaque personne est un tout et qu’elle requiert un traitement approprié à sa condition.

Pour ceux qui veulent cesser de fumer, j’ai été spécifiquement formée lors d’un stage clinique au Centre Dollard-Cormier de Montréal. Ce centre universitaire intègre l’acupuncture dans une approche visant à diminuer les dépendances. Pour la dépendance à la nicotine, j’ai pu développer encore plus mon expertise auprès des fumeurs grâce aux nombreux stages cliniques faits auprès de l’acupuncteur Jacques Hébert. Ce dernier m’a ainsi transmis ses protocoles de traitement antitabac qu’il a progressivement mis au point depuis 1974.

La Clinique d'acupuncture Jacques Hébert est composée d'une équipe dynamique et compétente. Nos échanges me permettent d’approfondir toutes sortes d'approches en acupuncture et de viser de plus en plus l’efficacité dans mes traitements.


Marjorie Bazinet
                                                                    
  Accompagner les gens vers un mieux être

J’ai gradué en acupuncture au Collège Rosemont de Montréal en 2011. Lors de ma formation en acupuncture, mon stage final était axé sur les traitements des douleurs musculo-squelettiques. Étant une personne qui adore les sports de plein air, j’ai un grand intérêt pour les problèmes reliés aux douleurs musculaires.

À la fin de ma première année de pratique j’ai eu la chance de pouvoir faire un stage clinique de plusieurs mois avec l’acupuncteur Jacques Hébert. Il m’a présenté une nouvelle approche, l’approche acupuncturale de Maître Tung. Depuis, cette approche fait partie intégrante de ma pratique.

Avant de vraiment trouver ma voie en acupuncture, j’ai expérimenté pendant plus de 10 ans diverses expériences de vie. J’ai travaillé avec des enfants, des personnes handicapées et sur des plateaux de tournage. J’ai fait un stage en Inde à l’institut de Médecine Tibétaine et j’ai suivi un cours en naturothérapie (massage, alimentation, huiles essentielles, herbes). Ces expériences m’ont donné le goût d’aller chercher une formation reconnue et efficace, pour accompagner des gens vers un mieux-être. Par l’intermédiaire de l’acupuncture, j’ai découvert plusieurs façons d’aider des gens qui désirent s’impliquer dans leur guérison autant sur le plan physique qu’émotionnel.

Avec ses siècles d’existence, l’acupuncture est un domaine où on ne cesse d’apprendre et où il y plein de possibilités à découvrir. C’est très passionnant! Le fait de travailler en équipe à la clinique d’acupuncture Jacques Hébert est vraiment stimulant. Nos rencontres mensuelles, avec toute l’équipe d’acupuncteurs, deviennent un lieu d’échange qui est favorable autant pour les patients que pour la pratique de chaque acupuncteur.